retour Fermerimprimer
L'IO : L’Institut de l’Olivier


Adresse
: B.P: 1087   3000 Sfax  TUNISIE
Tél: (+216) 74 241 240 - (+216) 74 241589
Fax: (+216) 74 241 033

Email: iosfax@iresa.agrinet.tn


CREATION     

  L'Institut de l'Olivier est un établissement public à caractère administratif placé sous l'autorité du Ministère de l'Agriculture et rattaché à l'Institution de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur Agricoles.

  Il a été crée par la loi n° 81 - 100 du 31 décembre 1981 et organisé par décret n° 82 -1454 du 19 novembre 1982, tandis que son installation effective a été en janvier 1983.
Il a été réorganisé par décret n° 2000-1187 du 30 mai 2000.

 MISSIONS
   L’Institut de l’Olivier est chargé d’entreprendre toutes actions de recherche, d’étude et d’expérimentations de nature à développer et promouvoir le secteur oléicole et celui de l’arboriculture fruitière en zones semi-arides sur les plans agronomique, technologique et économique.

ACTIVITES

- Recherches

- Formation, vulgarisation et participation au développement

- Coopération au niveau national et international.


  STRUCTURE ET ORGANISATION
PERSONNEL

Nombre de chercheurs statutaires 31
Nombre de cadres de laboratoire 01
Nombre d’ingénieurs et assimilés 16
Nombre de techniciens et assimilés 22
Nombre d'adjoints techniques 01
Autres personnels 41

ORGANISATION
L’organisation administrative comprend :
  Le directeur  général
  Le conseil d’administration
  Le secrétaire général

L’organisation scientifique de l’institut comprend :
  Le conseil scientifique
  1 laboratoire de recherche
     • Amélioration de la productivité de l’olivier et des arbres fruitiers.
  3 unités de recherche
     • Ressources et amélioration génétiques de l’olivier, du pistachier et de l’amandier
     • Protection des végétaux et environnement
     • Technologie et qualité
  1 unité d’expérimentations agricoles
  4 unités spécialisées
  L’unité d’information et de documentation scientifique

INFRASTRUCTURE

RECHERCHES

 

Laboratoire de recherche : Amélioration de la Productivité

de l'Olivier et des Arbres Fruitiers

 

I . MOYENS HUMAINS

  11 Chercheurs, 10 Techniciens et 4 Ouvriers.

II. STRUCTURES PHYSIQUES

 - Laboratoires au siège à Sfax, aux unités spécialisées de Sousse et de Tunis.

- Domaine expérimental d' Ettaous à Sfax.

 

- Parcelles expérimentales aux domaines de l'Etat, sociétés de mise en valeur et développement et chez les privés.

 

III. ACTIONS DE RECHERCHES

1. Croissance et développement de l'olivier

2. Gestion des plantations pluviales

3. Gestion de l'irrigation

4. Amélioration de la fertilité des sols et de la nutrition

5. Mécanisation de la récolte des olives

6. Evaluation de l'impact des opérations techniques sur l'amélioration de la productivité et de la rentabilité de l'olivier et des arbres fruitiers.

 

IV. PRINCIPAUX ACQUIS DE RECHERCHE

  1. Conduite en pluvial

  - Etablissement d'un paquet technique afférent au travail du sol  dans le centre et le nord du pays.

- Etablissement d'une typologie architecturale chez l'olivier, fréquence et sévérité de la taille selon l'âge et la variété.

- Evaluation des performances (olivier, amandier, pistachier).

- Etablissement de normes de création d'un verger en pluvial : édition d'une note technique en 2006.

- Révision de la densité de plantation au centre et au sud : possibilité d'augmenter la densité/ha.

 

- Etude de l'effet de la sécheresse, délimitation des zones affectées et proposition de solutions de sauvegarde des plantations.

- Introduction d'outils mécanisés d'aide à la récolte.

 

 

Exploitation et valorisation des sous produits de la trituration des olives :

 

. Fabrication à grande échelle d'un compost à base de grignons, margines et fumier comme fertilisant en agriculture conventionnelle et biologique.

 

. Utilisation des margines comme fertilisant : mise au point technique et proposition de modalités pratiques : édition d'une brochure technique en 2005 .

 

2. Conduite en irrigué

- Etablissement des normes de création de vergers en intensif et hyperintensif : édition de deux notes techniques en 2004 et 2006 .

- Rationalisation de l'irrigation de l'olivier : édition d'une note technique en 2006 .

3. Maîtrise et application aux échelons national et régional de la prévision des récoltes par la méthode aéropalynologique depuis 1998/99 (implantation de 7 stations de contrôle du pollen).

 

Unité de recherches : Ressources et Amélioration Génétiques

de l'Olivier, du Pistachier et de l'Amandier

 

I. MOYENS HUMAINS

8 Chercheurs, 7 techniciens et 3 ouvriers

 

II. STRUCTURES PHYSIQUES

- Laboratoires au siège à Sfax et à l'unité spécialisée de Tunis

- Serres de multiplication par bouturage semi ligneux (Sfax et Tunis)

- Parcelles expérimentales dans différentes régions du pays : collections, vergers de comportement, parc à bois  

  Serre de multiplication par bouturage semi-ligneux

Caractérisation des variétés et écotypes d'olivier

 

   

III. ACTIONS DE RECHERCHES

1. Evaluation et sélection de nouveaux hybrides et clones d'oliviers.

2. Optimisation des phases de multiplication de l'olivier et amélioration de la croissance des plants qui en sont issus en pépinière à une échelle pilote.

3. Etude du comportement des variétés d'oliviers en fonction de la zone de culture et du mode de conduite.

4. Aptitude des variétés d'oliviers (locales et étrangères) à la conduite en haute densité.

 

IV. PRINCIPAUX ACQUIS DE RECHERCHE

 

1. Olivier

- Identification et caractérisation des principales variétés locales : édition d'un catalogue variétal.

- Conservation des variétés locales et étrangères dans deux collections : Oued Souhil (Nabeul) au nord et Boughrara (Sfax) au sud.

- Obtention de plus de 1600 hybrides en cours d'étude

- Sélection en cours de quelques clones de la variété chemlali.

Catalogue variétal d'olivier

 

Hybrides d'olivier en cours de sélection

 

- Installation d'un parc à bois au domaine expérimental "Taous" groupant les variétés locales et des variétés étrangères et de vergers de comportement variétal à Sfax, Zarzis, Tataouine, le Kef, Sidi Bouzid et Jemmel.

Parc à bois

- Détermination des variétés pollinisatrices de la variété d'olives de table « Meski » : Picholine, Besbessi, Manzanille, Ascolana.

Parc à bois

- Mise en place d'un jardin botanique d'olivier à Taous avec l'appui du Ministère de l'Environnement.

 

- Installation de parcelles en intensif (oliviers de table et à huile) à Taous (Sfax) et en hyper-intensif à Taous et à Takelsa (Nabeul).

 

- Etude de l'aptitude à l'enracinement des principales variétés locales et étrangères.

- Maîtrise des différentes phases de la micropropagation et entrée en production des premières obtentions.

 

 

Multiplication par bouturage semi ligneux

 

Multiplication par micropropagation

Jeune plant issu de la

micropropagation

 

2. Pistachier

- Réhabilita tion de la collection variétale à Taous.

- Edition d'un catalogue variétal en 2006.

- Evaluation de pollinisateurs hybrides à différentes périodes de floraison (précoce, de saison et tardive.

- Etude de la micropropagation du pistachier.

 

Zone de Texte: Catalogue variétal du pistachier

 

Micropropagation du pistachier : culture d'apex et propagation par axillaires

 

3. Amandier

- Réhabilitation et enrichissement de la collection variétale à Taous (plus de 50 variétés locales et étrangères).

- Evaluation de la production des variétés locales et étrangères.

 

- Installation d'un jardin botanique en pluvial et en irrigué à Taous.

 

Unité de recherches :
Protection des plantes cultivées et environnement

 

 

I. MOYENS HUMAINS

  6 Chercheurs, 2 ingénieurs, 6 techniciens principaux et techniciens et 3 ouvriers temporaires

 

II. STRUCTURES PHYSIQUES

- Laboratoires au siège à Sfax : salles d'observations, salles d'élevage, salle de microscopie.

- Laboratoire à Sfax (route de la Soukra ) : salles d'observation, salles d'élevage.

- Laboratoire pour l'étude des virus à l'Unité Spécialisée de Sousse. 

 

 

III. ACTIONS DE RECHERCHES

  1. La Protection phytosanitaire de l'olivier dans le cadre de la préservation de l'environnement: impact des différents modes de conduite de l'olivier sur la pullulation des principaux ravageurs et aménagement de la lutte.

2. Contribution à l'étude des acariens nuisibles à l'olivier en Tunisie et proposition de mesures de lutte.

3. Lutte intégrée contre la mouche des fruits Ceratitis capita.

4. Inventaire et caractérisation des maladies bactériennes des arbres fruitiers.

5. Etude de la sensibilité variétale aux principales maladies fongiques et bactériennes de l'olivier en Tunisie.

6. Etude des virus des arbres fruitiers (autres que l'amandier) conduite en sec: dépistage, identification, inventaire, caractérisation et conseils de lutte.

7. Etude de la diversité génétique de trois ilarvirus (PNRSV, PDV et ApMLV) infectant l'amandier et élaboration d'un test RT-PCR multiplex.

 

IV. PRINCIPAUX ACQUIS DE RECHERCHE

 

- Etablissement d'un inventaire exhaustif des espèces nuisibles et de leurs ennemis naturels.

- Etude de la distribution géographique des différentes espèces nuisibles, élaboration d'une cartographie numérique des foyers des principales espèces nuisibles.

- Détermination des facteurs environnementaux et évolution de leurs impacts.

- Détermination des seuils de nuisibilité des principales espèces ( Prays oleae, Bactrocera oleae, Euphyllura olivina, Hylesinus oleiperda, Cochenilles, Acariens …).

- Utilisation de méthodes et moyens de contrôle et de surveillance sur le développement des ravageurs et des maladies permettant la prévision du risque.

- Application à grande échelle de la stratégie de lutte intégrée (IPM).

- Initiation et promotion de l'oléiculture biologique par la mise au point de méthodes de lutte compatible.

- Identification des espèces d'acariens ériophyides et évaluation de leurs dégâts : Aceria oleae et Oxycenus maxwelli .

 

Unité de recherches : Technologie et Qualité

 

I. MOYENS HUMAINS

  4 chercheurs, 1 professeur et 5 techniciens

II. STRUCTURES PHYSIQUES

  - Laboratoire au siège à Sfax composé de: 3 salles d'analyse, une salle d'extraction de l'huile et une salle de dégustation de l'huile.

 

- Huilerie expérimentale équipée d'une chaîne continue (2 et 3 phases) au domaine expérimental d'Ettaous

III. ACTIONS DE RECHERCHES

  1. Caractérisation technologique et moléculaire des variétés et clones d'olivier et possibilités de leur valorisation.

2. Etude de l'impact des facteurs environnementaux et des conditions d'extraction sur la qualité de l'huile d'olive.

 

IV. PRINCIPAUX ACQUIS DE RECHERCHE

  - Evaluation de la diversité génétique de l'olivier.

- Publication d'un catalogue sur les caractéristiques technologiques des différentes variétés.

- Sélection de quelques cultivars intéressants issus d'hybridation libre.

 

Caractérisation technologique des variétés d'oliviers

 


- Optimisation de la conduite du système continu,

Chemlali

 

Chetoui

 

 

- Evaluation de l'impact de la période de récolte et des facteurs climatiques sur la qualité de l'huile d'olive et ses caractéristiques chimiques ; sensibilisation des oléiculteurs et oléifacteurs sur l'effet bénéfique de la précocité de la récolte.

 

Les études économiques

 

I. MOYENS HUMAINS

  1 chercheur, 2 techniciens, 1 contractuel et des doctorants

 

II. ACTIONS DE RECHERCHES

  - Amélioration de la productivité et de la compétitivité dans la filière huile d'olive.

- Etude des systèmes de production oléicole dans les régions du Centre et du Sud.

- Mondialisation et compétitivité de la filière huile d'olive.

II. PRINCIPAUX ACQUIS DE RECHERCHE

  1. Activités de recherches réalisées dans le cadre du Projet fédérateur "oléiculture-

oléotechnie ".

  - Activité 2 (140410501) : Etude de la compétitivité des systèmes de production oléicole dans les régions arides et semi-arides (Monastir, Sousse, Mahdia, Sfax, Médenine, Kairouan et Sidi Bouzid).

- Activité 2 (140410503) : Analyse de la compétitivité de la filière huile d'olive.

2. Activités de recherches réalisées dans le cadre de la coopération internationale

  - 6 ème PCRD : Projet EU - MED AGPOL, Evaluation des impacts sur les pays européens de la libéralisation des échanges agricoles et agroalimentaires avec les pays tiers méditerranéens

- Coopération Tuniso – espagnole: Effets de la libéralisation des importations sur le secteur agroalimentaire tunisien, sur les prix et sur la commercialisation des produits alimentaires en Tunisie.

- Coopération Tuniso – Turque : Etude comparative de la compétitivité de l'huile d'olive.

3. Nouvelles actions

- Qualité totale et signes de qualité dans la filière huile d'olive (diagnostic de la situation actuelle, faisabilité et impact économique).

- Analyses prospectives et analyses stratégiques de la filière huile d'olive en Tunisie.

- Système d'Information Géographique oléicole (SIG oléicole pour les exploitations, les huileries et les autres structures industrielles). Possibilités de conception de complexes industriels oléicoles.

 

Unité d'information et de documentation scientifique

 

Bibliothèque

 

 La bibliothèque, entièrement informatisée grâce au logiciel CDS/ISIS, dispose de :

    Plus de 1200 volumes en matière d'oléiculture, d'oléotechnie, d'arboriculture fruitière (amandier, pistachier..), d'agronomie, d'entomologie, de biotechnologie,  de chimie, d'agroéconomie et d'informatique.

   83 titres de revues dont 6 revues spécialisées en abonnement courant.

    280 mémoires (Thèses,  DEA, Projet de fin d'études) en oléiculture, oléotechnie, arboriculture fruitière, agronomie et agroéconomie.

Les collections de la bibliothèque sont accessibles à l'ensemble des chercheurs de l'institut, aux étudiants et à toutes autres personnes intéressées par les domaines d'activités de l'institut. 

Modalités d'inscription :

L'accès à la bibliothèque de l'Institut de l'Olivier est  gratuit pour tous les chercheurs, les étudiants, les agriculteurs et toutes autres personnes s'intéressant au domaine de l'oléiculture, de l'oléotechnie et de l'arboriculture fruitière dans les zones semi-arides. Le prêt n'est possible pour les utilisateurs extérieurs  que sur présentation d'une pièce d'identité.

Horaires d'ouverture :

Du lundi au jeudi : de 8h30 à 13h et de 15h à 17h45.

Le vendredi et le samedi: de 8h à 13h.

En été et pendant le mois de ramadan : de 8h à14h.

 

Unité d'Expérimentations Agricoles de Taous

 

MOYENS HUMAINS

  Responsable : 1 ingénieur des travaux

Ouvriers : (7 + 3 temporaires)

SUPERFICIE : 123.6 ha

- Collections variétales : olivier, pistachier et amandier

- Création de :

* Deux jardins botaniques d'olivier et d'amandier

* Un parc pour les variétés locales et étrangères d'olivier

- Diverses parcelles expérimentales :

* En pluvial (olivier et pistachier)

* En irrigué (olivier intensif et hyperintensif)

- Huilerie expérimentale

 

 

Unité Spécialisée de Valorisation des

Acquis de Recherche et d'Etablissement de Partenariat

avec les Organismes Nationaux et Internationaux

 

 

Formation :


- Participation à la formation et au recyclage des cadres (assistance aux structures de formation et de recyclage) et à l'encadrement d'étudiants dans le cadre de stages ou de la préparation de mémoires de fin d'études de mastères ou de doctorat :

 

. Thèses : 15/an

. Mastère : 20/an

. Mémoire de Fin d ‘études : 30/an

. Technicien : 60/an

. Stages d'été : 100/an

. Sessions de formation au profit des cadres spécialisés : 12/an

 

- Organisation et/ou participation à des cours internationaux.


Diffusion des acquis de la recherche


- Edition et diffusion d'une revue scientifique spécialisée en oléiculture-oléotechnie intitulée " Ezzaitouna " , d'études sur le secteur oléicole et l'arboriculture, de documents et brochures techniques et de notes d'information.

- Organisation et participation à des manifestations nationales et internationales.

 

- Participation active aux festivals régionaux de l'olivier et aux festivités annuelles marquant la célébration de la fête de l'olivier à travers le pays (expositions, conférences- débats).

- Valorisation des résultats de la recherche pour leur exploitation par les organismes économiques.

Développement et suivi


- Exercer une activité d'expertise, de suivi et de promotion scientifique et technologique au service de l'économie dans les domaines de l'oléiculture, de l'arboriculture et de l'industrie alimentaire qui leur est liée.

- Participation à la préparation des plans quinquennaux et aux commissions et comités nationaux (de la stratégie oléicole, du suivi des campagnes oléicoles et de traitements phytosanitaires et d'attribution du prix présidentiel d'encouragement à l'oléiculture).

- Assistance technique aux structures de développement et de vulgarisation (commissariats régionaux au développement agricole, centres techniques, centres de formation et de recyclage, groupements...) notamment dans le cadre de conventions (09).

- Assistance technique directe aux producteurs (office des terres domaniales, sociétés, coopératives et privés) et aux projets de développement intégré :

. En moyenne 100 visites de terrain/an

. Assistance technique aux pépiniéristes et fourniture de plants pour la création de parcs à bois

. Prestations et services directs au profit des oléiculteurs, oléifacteurs, exportateurs… (200 échantillons d'huiles et de grignons analysé annuellement).

- Installation de parcelles de démonstration et de recherches adaptatives.

- Suivi et évaluation de l'impact des interventions.

 

COOPERATION NATIONALE ET INTERNATIONALE :

 

Au niveau national :

  Avec notamment :

  Les structures de recherche et d'enseignement supérieur : Ministère de la Recherche Scientifique, Ministère de l'Enseignement Supérieur, Institutions de recherche, Etablissements d'enseignement supérieur.

  Les structures professionnelles dont notamment l'office des terres domaniales qui constitue un champ d'expérimentation et un pôle important de rayonnement et de vulgarisation, les sociétés de développement et de mise en valeur, l'Office National de l'Huile, l'UTAP, le Centre Technique de l'Agriculture Biologique, Direction Générale de la Production Agricole, Agence de la Vulgarisation et de la Formation Agricole, les groupements… .

  Les structures de développement et de formation-vulgarisation.

Au plan international :


  La coopération bilatérale dans le cadre de projets d'assistance ou d'échanges d'expériences notamment avec le Maroc, la France , l'Espagne, la Grèce, la Belgique et le Portugal ou de la formation diplômante (France, Belgique, Italie), ou de l'encadrement par l'IO d'étudiants et de visiteurs étrangers.

  La coopération avec des organismes internationaux :


- Le conseil oléicole international : Contribution aux programmes d'assistance du COI et à ses différentes manifestations (projets de recherche-développement, cours internationaux…).

- Le fond commun pour les produits de base (CFC) pour le financement de projets coopératifs : amélioration génétique de l'olivier (AGO), Ressources génétiques de l'olivier (RESGEN), traitement et valorisation des sous produits de l'olivier.


- La FAO : participation de l'IO aux réunions du réseau coopératif interrégional sur la recherche oléicole, organisation par l'IO de la réunion du groupe protection (1986), de la neuvième consultation du réseau interrégional sur les recherches oléicoles (1995), organisation de la réunion des experts en oléiculture (2004) "Olive Expert Consultation Meeting" et d'un cours de formation en oléiculture-oléotechnie au profit de techniciens étrangers, réalisation de missions d'expertise par les chercheurs de l'IO, organisation de visites d'études en Tunisie au profit de visiteurs étrangers..


- Le CIHEAM : formation et assistance au profit des chercheurs, organisation de cours approfondi.

- L'OADA : Organisation par l'IO de stages de formation pour des techniciens étrangers et présentation par les spécialistes de l'IO de conférences à des cours internationaux.

- L'ICARDA : Organisation par l'IO de cours de formation en oléiculture-oléotechnie au profit de techniciens étrangers.


- L'ACSAAD : Organisation de stages et de colloques, présentation de conférences.

 


retourFermer
imprimer

Copyright © IRESA 2004

Copyright © IRESA 2004 - le support technique