retour Fermerimprimer
L'INRGREF : Institut National de Recherche en Génie Rural Eaux et Forêts

L'INRGREF s'occupe des recherches relatives au Génie Rural, Eaux et Forêts: Les thèmes de recherche concernent notamment la maîtrise, l'économie et la valorisation de l'utilisation de l'eau pour l'irrigation des cultures, les problèmes de la salinité des sols, les eaux usées, le machinisme agricole, la CES, le reboisement, l'amélioration de la production ligneuse et pastorale, la conservation des ressources naturelles, l'exploitation et l'aménagement des forêts et des parcours et les énergies nouvelles et renouvelables.


Adresse: Rue Hédi Elkarray, Elmenzah IV, Tunis, Tunisie.

Adresse postale: BP N°10, Ariana 2080, Tunisie.
( +216 - 71 - 230 039 / 719 630 / 709 039
.

 Fax  216 - 71 - 717 951

Email: inrgref@iresa.agrinet.tn

HISTORIQUE
●11957:
Création de la station de recherche forestière de Tunis et mise en place d'un réseau d'arboretum dans les différentes régions du pays.
●11959: Fondation du premier Centre de Recherche Tunisien sur l'eau: le CREGR.
●11962: Création du Centre de Recherche sur l'utilisation des Eaux Salées en Irrigation (CRUESI) avec l'assistance du Fonds Spécial des Nations Unies et de l'UNESCO.
●11965: Création de l'Institut de Reboisement de Tunis avec l'aide du Fonds Spécial des Nations Unies.
●11966: Création de l'Institut National de Recherches Forestières par la loi des finances n°66-79 du 29/12/66.
●11970: Fusion du projet CRUESI spécialisé dans le domaine de la salinité avec le CREGR pour donner naissance au CRGR, établissement de recherche pluridisciplinaire.
11996: Création de l'Institut National de Recherche en Génie Rural, Eaux et Forêts (INRGREF), par la loi des finances parue au J.O.R.T. du 29 décembre 1995. Cet établissement a fusionné l'INRF et le CRGR, il est doté d'une autonomie financière et placé sous la tutelle de l'IRESA.

MISSIONS
Les missions de l'Institut National de Recherche en Génie Rural, Eaux et Forêts consistent à:

  • contribuer à l'élaboration de la politique nationale de recherche dans les domaines des Eaux, des Forêts et du Génie Rural.
  • organiser et exécuter toute recherche scientifique en relation avec les domaines précités.
  • participer à la protection, à la conservation et à la rationalisation de l'exploitation des ressources naturelles et de l'espace rural.
  • valoriser les résultats de ses recherches et de son savoir-faire scientifique.
  • participer au développement de la recherche scientifique et technique et à son insertion dans le domaine économique et social.
  • entreprendre toute recherche ou expérimentation ou expertise destinée à l'identification, l'analyse, la sélection, l'adaptation et la maîtrise des technologies dans les différents domaines du génie rural, des eaux et des forêts.
  • Entreprendre des recherches documentaires en vue de connaître, de suivre et d'analyser l'évolution des technologies dans les domaines intéressant l'économie nationale.
  • contribuer à la formation doctorale des étudiants dans le cadre des programmes de l'institut.
  • organiser des manifestations scientifiques pour permettre l'assimilation et la maîtrise des technologies retenues.
  • favoriser le partenariat dans le domaine de la recherche scientifique et du développement technologique, avec les établissements d'enseignement supérieurs et de la recherche ainsi qu'avec les établissements et les entreprises publics ou privés ou dans le cadre de la coopération internationale.
  • Participer à l'activité d'expertise et de veille au service de l'économie dans les domaines du génie rural, des eaux et des forêts.

STRUCTURE

Organisation administrative (Cliquer ici)

L’INRGREF est dirigé par un  Directeur général, assisté par un Conseil d'administration et d'un Secrétaire général.

Organisation scientifique

Elle comprend:

  • Le conseil scientifique (Cliquer ici)
  • Les laboratoires de recherche (Cliquer ici)
  • Les unités de recherche (Cliquer ici)
  • Les unités spécialisées (Cliquer ici)
  • L'unité d'information et de documentation scientifique (Cliquer ici)
  • Les unités d'expérimentations agricoles (Cliquer ici)

Organisation financière

Les recettes de l'institut sont constituées des ressources prévues par le décret N° 97-938 du 19 mai 1997 ainsi que des recettes des ventes des produits agricoles des unités d'expérimentations agricoles.

Tutelle de l'Etat

La tutelle de l'Etat sur l'institut s'exerce conformément à la législation et à la réglementation en vigueur relatives aux établissements publics de recherche scientifique, notamment celles propres aux établissements relevant de l'IRESA. Par ailleurs, l'INRGREF relève de l'Université du 7 novembre à Carthage.

Effectif (2006)

 

Total

 

 

Chercheurs permanents

 

Directeur de recherche

Maître de recherche

Chargé de recherche

Attaché de recherche

 

 

02

06

23

18

 

 

 

 

49

Ingénieurs

Ingénieur principal

Ingénieur des travaux de l'Etat

01

03

04

Chef de laboratoire

 

01

01

Prof. Principal de l'ens. Sec.

 

05

05

 

Techniciens permanents

Technicien principal

Technicien

Adjoint technique

07

20

07

 

34

Personnel administratif

Attaché d'administration

Secrétaire d'administration

Commis d'administration

Dactylographes

01

07

01

03

 

 

12

Contractuels

Ingénieurs

Techniciens

03

13

 

16

 

Etudiants

PFE

Mastère

Doctorat

43

44

37

 

130

 

 

251

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THEMES DE RECHERCHE 

Eau: Maîtrise – Economie – Valorisation

 
Utilisation des eaux saumâtres
 
Réutilisation des eaux usées et des boues résiduaires
 
Besoins en eau des cultures
 
Gestion de l'eau à la parcelle
 
Techniques d'irrigation et de drainage
 
Economie d'eau et techniques culturales associées
 
Agrométéorologie

 Forêt: Ecologie – Production – Valorisation
 
Ecologie forestière et pastorale
 
Choix des espèces en fonction des milieux
 
Loi de croissance et de table de production
 
Biotechnologie, Physiologie des arbres forestiers
 
Techniques culturales en pépinière
 
Agroforesterie
 
Protection phytosanitaire des forêts
 
Technologie des bois
 
Parcs nationaux
 
Aménagement et développement des brise-vent
 
Economie forestière

 Machinisme Agricole: Adaptation – Efficacité – Impact environnemental  - Production
 
 Techniques culturales mécanisées en grandes cultures
 
Mécanisation des petites exploitations de montagne et des exploitations irriguées
 
Caractérisation technico-économique des machines agricoles
 
Techniques de pulvérisation
 
Adaptation de matériels agricoles
 
Technique de récolte et de post-récolte

 Conservation de l'Eau et du Sol: Quantification – Conservation – Quantification du transport solide
  Quantification du transport solide
 
Techniques d'aménagement anti-érosives
 
Etude des impacts des activités agricoles sur la dynamique du milieu
 
Les bassins versants marneux
 
Les lacs et les barrages collinaires

 Energies Nouvelles et Renouvelables:
 
 Application de l'énergie solaire en milieu rural
 
Dessalement des eaux saumâtres 
 
Performances énergétiques des refroidisseurs

  Les Stations Expérimentales Régionales

  Ain Draham (Gouvernorat de Jendouba)
Protection, conservation et développement des forêts tunisiennes.

  Sejnane (Gouvernorat de Bizerte)
Amélioration génétique des espèces d'intérêt économique. Aménagement sylvicole.

  Cherfech (Gouvernorat de l'Ariana)
Irrigation avec les eaux saumâtres, drainage, besoin en eau des cultures, utilisation des boues résiduaires et techniques d'irrigation.

  Oued Souhil (Gouvernorat de Nabeul)
Rétilisation des eaux usées et des boues résiduaires en agrumiculture, recharge artificielle des nappes, besoins en eau des cultures.

  Chott Mariem (Gouvernorat de Sousse)
Cultures maraîchères de primeur, d'arrière saison et sous serre.

  Hendi Zitoun (Gouvernorat de Kairouan)
Intensification des cultures annuelles (blé, maïs) et arbustives (pommier, poirier, pistachier et olivier), irrigation de complément des céréales et pilotage des irrigations.

  Ksar Ghériss (Gouvernorat de Sidi Bouzid)
Intensification des cultures arbustives (olivier, grenadier, pistachier et jojoba), irrigation avec des eaux saumâtres et comportement variétal de l'olivier.

  Sbeitla (Gouvernorat de Kasserine)
Amélioration de la productivité des espèces fourragères et pastorales.

  Lafareg (Gouvernorat de Béja)
Techniques culturales céréalières.

  Gabès (Gouvernorat de Gabès)
Techniques de plantation dans les zones arides et lutte contre la désertification.

PUBLICATIONS DE L'INRGREF 

L’INRGREF a lancé la publication de sa revue intitulée «Annales de l’INRGREF», ISSN 1757-0515. Ces  Annales sont destinés à tous ceux qui œuvrent dans les domaines de l’eau, des forêts, de la conservation des eaux et du sol (CES), du machinisme agricole ou d’autres disciplines de la production agricole et qui veulent partager leurs connaissances afin de contribuer à l’essor de ces domaines et à la protection de l’environnement.

Les annales de l’INRGREF publient des articles scientifiques présentant des résultats de recherche et des articles de synthèse. A cet effet, un comité de rédaction et des lecteurs de renommée internationale sont chargés d’assurer la qualité des publications.

D’autre part, les actes de certains congrès internationaux organisés par notre institut sont édités sous forme de numéros spéciaux, après sélection par un comité scientifique et soumission à des lecteurs des communications présentées. Ces numéros ont l’avantage de rassembler une information de qualité, qui serait dispersée dans différentes revues, et de constituer ainsi des documents précieux et facilement utilisables.

L’INRGREF publie également des documents et des fiches techniques spécifiques à des thématiques bien déterminées, des ouvrages spécifiques (guides, …), des brochures et des dépliants.

MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

L’INRGREF organise annuellement des Journées scientifiques (Les Journées Scientifiques de l'INRGREF), des congrès internationaux, des journées d'étude, des journées d'information et des ateliers de travail. Lors de ces manifestations scientifiques, l’INRGREF offre un forum de débat, entre chercheurs, gestionnaires et techniciens, où les récents travaux de recherche, réalisés dans le cadre de son programme de recherche national ou des projets de coopération, sont exposés.

COOPERATION NATIONALE                                                
Les liens de collaboration avec plusieurs organismes de développement nationaux (DG/GREE, DG/F, DG/ACTA, ODESYPANO, CRDAs,…), des institutions d'enseignement et de recherche agricole et universitaires de présentent une plate-forme favorable pour valoriser certains acquis de recherches et pour identifier des thématiques d'intérêt national.

COOPERATION INTERNATIONALE 
L'INRGREF collabore avec plusieurs structures internationales de recherches (IRD, ICARDA, CIRAD, AOAD, ACSAD, FAO, CIHEAM, AIEA, CEMAGREF, INRA-France, INIA-Portugal, FUSAG-Belgique, Université Cagliari Italie, CSIC Madrid, Univ. Autonome de Barcelone, UE, INRF Alger, ENFI et IAV Hassan II Maroc, ...). On note une participation active des chercheurs de l'INRGREF à plusieurs projets internationaux de coopération dont :
 
Une dizaine de projets avec l'Union Européenne (INCO-DC).
 
La coopération bilatérale avec la France, la Belique, le Portugal, le Maroc et l'Egypte.
 
La coopération interrégionale entre l'INRGREF et l'AIEA.
 
La réalisation de plus de 20 consultations/an en matière d'irrigation et de foresterie constitue un autre point fort de la coopération internationale à l'INRGREF.


retourFermer
imprimer

Copyright © IRESA 2004

Copyright © IRESA 2004 - le support technique